Focus sur le nématode prédateur naturel des vers gris

Tout d’abord qu’appelle-t-on vers gris  ?

Les « vers gris » sont les larves de diverses espèces de noctuelles. Ils causent des dégâts sur plusieurs cultures notamment les plantes potagères et les gazons. En effet ils mangent la base des tiges de plantes et même parfois leurs feuilles. Par exemple, la courtilière est un insecte fouisseur qui, tout en creusant des galeries, se nourrit par sectionnement des racines de plante. Vous avez aussi les tipules qui sont des diptères dont l’adulte est plutôt similaire à un grand moustique et cause peu de dégâts. Par contre à l’état de larves, ce vers dévore les racines de votre gazon. Cette dualité ne fait que renforcer l’intensité de dégâts causée par le vers gris. Heureusement pour nous il existe le nématode, prédateur naturel des vers gris.

Comment les reconnaître ?

Les larves sont grises et quand on les dérange les vers gris s’enroulent sur eux même pour se protéger. Ensuite ils s’alimentent en général de nuit et sont enfouis dans le sol le jour. Enfin, une autre caractéristique est qu’ils surgissent dès les premiers jours de printemps et sont visibles parfois jusqu’au mois de Novembre.

Le nématode prédateur naturel des vers gris, comment interviennent-ils ?

Les nématodes sont des vers microscopiques qui parasitent leur hôte pour se multiplier. À chaque type de nématode, un hôte différent. Les vers gris auront pour prédateur les Nématodes Sc. Ils sont vendus à l’état de larves constituées de vésicules qui contiennent des bactéries symbiotiques. Une fois en contact avec les larves de vers gris, divers processus se mettent en place. Premièrement, les nématodes expulsent leurs bactéries qui tuent l’organisme de l’hôte sous 24 à 48 h par septicémie en l’envahissant complètement. Ensuite se nourrissent des tissus provenant du cadavre pour continuer le cycle de vie entamé. Enfin au cycle suivant (7 à 10 jours environ), ces larves font place à une nouvelle génération de larves de nématodes qui sortent du cadavre initial et regagnent le sol, à la recherche de nouvelles proies.

Vous pouvez vous en procurer ici 

Le nématode prédateur naturel des vers gris
Partager

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié. Champs requis indiqués par *