Que faire de vos résidus de tonte ?

Après avoir tondu votre pelouse, vient ensuite la question: que faire de mes résidus de tonte ? Vous avez plusieurs possibilités en fonction de votre modèle de tondeuse pour vous débarrasser des déchets de tonte.

 Le « mulching » ou paillage

Certaines machines possèdent une fonction appelée « mulching », comprenez par ici « paillage ». [Méthode apparue aux Etats Unis vers les années 50 consistant à recouvrir un sol entièrement ou partiellement]. Le couvert peut être constitué de paille coupée, de coupeaux de bois ou encore de tontes de gazon. Il permet de bloquer le développement des adventices mais aussi de retenir l’humidité dans le sol l’été. On peut également l’utiliser pour décomposer la matière organique ou encore protéger le sol contre l’érosion. Vous l’aurez compris cette méthode est très avantageuse et généralement peu coûteuse.

  • Si votre tondeuse propose cette fonction, vous n’avez ainsi aucun effort particulier à faire. Votre herbe coupée sera directement épandue sur la pelouse. En plus vous gagnez un temps considérable en ne repassant pas derrière pour la fertiliser ou la protéger d’une éventuelle sécheresse. Par contre ces tondeuses ne fonctionnent pas sur l’herbe haute. Celle ci doit être tondue plus fréquemment pour garder son aspect. En outre il faut passer le scarificateur pour éviter le feutrage. Le paillage ne fonctionne pas non plus avec les gazons à feuillage dense.
  • Si votre tondeuse n’a pas cette l’option « mulching » vous pouvez tout de même pailler d’autres cultures en vous servant d’un épandeur. Il faudra au préalable bien sécher les déchets de tonte en couche mince pour éviter la fermentation. Ensuite une fois les couches sèches, vous pourrez pailler des massifs de fleurs ou des plantes potagères à raison de 2 à 3 cm d’épaisseur pour prévenir le pourrissement. Les résidus de l’herbe riche en azote sont beaucoup appréciés par les légumes très demandeurs en azote (salade, chou, concombre…)

Le compostage

Vous n’avez pas d’épandeur ou vous n’avez tout simplement pas le temps d’épandre après l’effort de la tonte ? Vous pouvez incorporer ces résidus dans le tas de compost.

  • Comment obtenir le bon rapport carbone/azote du compost ? Il faudra rajouter, à la masse de déchets de tonte, au minimum la même quantité en volume de déchets bruns (papier usé, carton, paille, feuille morte…) pour éviter toute fermentation. Pour un volume de résidus, vous aurez un volume de cartons recyclés voire moins si l’herbe n’est pas trop humide
  • En temps humide il faudra d’abord sécher le tas de résidus de tonte
  • Aussi, pour optimiser votre temps, paillez les cultures sur le chemin vers le compost en couche peu épaisse. L’herbe encore fraîche pourrait pourrir. Ça vous évitera de perdre le trop plein du bac de ramassage lors des allers et retours vers le tas de compost.
Partager

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié. Champs requis indiqués par *